Vendredi 20 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

20012017

Message 

Vendredi 20 janvier




Un absent (grippé) : Noé.

Très court échauffement. Ensuite, nous avons terminé l'exploration de la pièce, en reprenant au moment ou Marie Podterre commence à reconstituer l'histoire de Donky.
La pensée qui m'est venue, en fin de répétition, c'est que cette pièce va nécessiter un travail de mise en scène peut-être plus important que les autres pièces. Tout simplement parce qu'il y a une séquence narrative très longue (l'histoire de Donky) alors que le théâtre ne repose pas sur la narration mais sur le conflit. Il faut donc transformer cette narration en conflit. En insistant notamment sur la culpabilité, comme au tribunal : culpabilité de Mme Léchauguette, mais aussi de Rictrude et Guenièvre, et des autres.
Il y aura aussi beaucoup de travail sur le mouvement, le geste, la transcription physique des sentiments.
Pour la voix de Donky, il y a un vrai travail de la voix... Puisqu'il n'est qu'une voix, il faut que cette voix ne soit pas simplement une voix puissante, mais parte aussi dans l'intériorité, les sons graves, une certaine musicalité comme chez les tragédiens qui disent des alexandrins :

http://www.dailymotion.com/video/x4uaass


Pour conclure, répétition intéressante (quoique encore bien fraîche) et qui m'a un peu rassuré sur le texte, car je vois un peu mieux ce que nous avons à faire.
avatar
M. Losson
Admin

Messages : 850
Date d'inscription : 25/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum