Vendredi 02 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

03062017

Message 

Vendredi 02 juin




Présents : Paulin, Arthur, les deux Mathis, Rosine, Aude, Romane C.

Nous avons enregistré les dernières répliques off de Donky puis travaillé sur diverses longues répliques : celles d'Arthur, d'Aude, de Paulin... Ainsi que sur la scène de la trottinette.
Dans cette dernière scène, Mathis D a progressé.
Des progrès également dans les autres tirades :
- lorsque je demande à Aude d'articuler, non seulement, on comprend ce qu'elle dit mais elle joue beaucoup mieux.
- Arthur n'est encore dans son personnage que par intermittence. Lorsqu'il résume, il n'est pas là pour nous répéter ce que l'on sait déjà, mais pour montrer aux autres que ce qu'ils ont fait est abominables. C'est un peu un procureur de la république dans un tribunal, qui fait son réquisitoire contre l'accusé, sauf que ce procureur est grossier et agressif. D'ailleurs, il faut rappeler qu'une bonne moitié de la pièce est construite comme un procès.
Arthur doit aussi travailler son côté "intrus qui rode sur la scène".

J'ai constaté une nouvelle fois le problème lié aux passages où Paulin parle longuement : il faut impérativement que quelque chose se passe sur la scène. Paulin est la voix, les acteurs sont le corps : il n'y a pas que Donky, qui soit divisé en deux. Le spectacle l'est lui aussi (du moins à ce moment-là).
Ce passage demande une grande discipline de votre part car il n'y a qu'un regard extérieur qui peut vous guider dans vos déplacements (donc le mien) et pour vous guider, il faut à la fois que je puisse me concentrer et que vous fassiez assez rapidement ce que je vous demande : deux choses que j'ai du mal à obtenir. Cela ira peut-être mieux au cinéma et avec l'effectif complet.

Les deux prochaines répétitions sont importantes : nous allons travailler le coeur de la pièce : la révélation des véritables personnalité (chute des masques) et surtout l'histoire de Donky, qui ne doit pas être une simple histoire mais une bagarre autour de la vérité (le début du procès).

En conclusion, comme nous avons travaillé sur plusieurs petits passages, je m'attendais à ce que cette séance soit décousue. Ce fut le cas, mais pas trop, et je suis assez content du travail effectué.

Par contre, je m'aperçois que l'apprentissage du texte est loin d'être au point, et c'est peut-être pour cette raison que nous n'avançons pas plus vite. Je rappelle que dans toutes les pièces où j'ai joué, je commençais à connaître mon texte complètement 2 ou 3 mois avant le spectacle : nous sommes à 20 jours de la représentation !
avatar
M. Losson
Admin

Messages : 859
Date d'inscription : 25/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Vendredi 02 juin :: Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum